• Journée d’initiation à la danse samedi 13 mai

     

    Journée d’initiation à la danse samedi 13 mai
    La solidarité s’organise autour de Lolo et de sa maman.? © photo : mathieu tijeras

     L’association Buena Salsa Club organise une journée d’initiation à la danse, à la salle polyvalente de Chambon-sur-Voueize samedi 13 mai, pour venir en aide à la famille du petit Lorenzo.

     Les associations sont légion en Creuse et elles participent – en plus de dynamiser le département – à de nombreuses actions caritatives. Cependant, peu visent à s'inscrire dans le domaine local. « On fait régulièrement des actions pour d'autres pays ou pour des causes relativement éloignées, précise Corinne, présidente du Buena Salsa Club. Cette fois, j'ai souhaité réaliser un événement pour une cause locale nous tenant tous à cœur ».

    Danse et tir à l'arc

    Cette cause, c'est le bien-être du petit Lorenzo – dit Lolo – 4 ans et demi, atteint d'une myopathie mitochondriaque. Cette maladie, très rare avec seulement deux cas dans le monde, empêche le petit garçon de tenir sa tête, de parler ou de se servir de ses mains. Ses parents ont créé une association « Ange Lolo notre petit héros handicapé » pour récolter des fonds tant le matériel pour rendre la vie de Lolo plus confortable est onéreux.

     Corinne et son club ont donc décidé d'organiser une journée d'initiation à Chambon-sur-Voueize samedi 13 mai. Au programme, des cours de salsa mais aussi de la danse africaine avec l'association Pazapas, ou de la Zumba avec Entre'Chocs. L'argent récolté sera totalement reversé à l'association pour Lolo. « On a convié des gens sensibles à la cause. Ils n'ont pas hésité à venir bénévolement, se réjouit Corinne. On a également voulu que l'événement plaise au plus de monde possible, donc nous allons mettre en place une initiation au tir à l'arc avec les Archers Guérétois ».

     Ce genre d'initiative surprend toujours Karine, la maman du petit Lorenzo. « On m'amène ce genre d'événement sur un plateau, je suis touchée, la solidarité existe vraiment, explique-t-elle. Partager sa souffrance, c'est la diviser un petit peu ».

     Pratique. De 11 heures à 18 heures à la salle polyvalente de Chambon sur Voueize. Prix du cours : 8 euros. Plus d'informations au 06.76.18.53.61.

    Romain Conversin


  • Tir à l’arc

    Félix Sobry (LCAC) sacré champion de France

     

    Félix Sobry (LCAC) sacré champion de France
    C’est dans la catégorie arc à poulies que le licencié limougeaud a été sacré champion de France 2017.? © photo georges Vergnol

     

    Pour la première fois de sa jeune carrière, Félix Sobry a été sacré champion de France FITA(*) en arc à poulies, il y a une dizaine de jours. Le Guérétois, licencié au Limoges Couzeix Arc Club revient, avec humilité, sur un exploit qui a bien failli ne pas se produire…

     26 août dernier. En ce samedi matin, tout se passe pour le mieux du côté d'Argenteuil. Les premières flèches de Félix Sobry ont, presque, toutes trouvé le centre de la cible et le Creusois se dirige tranquillement vers une qualification pour les phases finales du championnat de France.

     Du moins jusqu'à cette flèche, cette « erreur » comme il la qualifie désormais, qui a failli lui coûter l'élimination. « Cela faisait un moment que j'avais armé mon arc, je ne me sentais pas très bien, je commençais à trembler, se rappelle Félix Sobry. J'ai voulu revenir à ma position initiale, sauf que j'ai oublié de mettre mon pouce sur la sécurité et là, c'est parti… »

     Un événement salutaire

     Le jeune homme prie alors pour que sa flèche touche, au moins, la cible. Bingo. Elle heurte la partie bleue et lui rapporte 6 points sur 10. Un moindre mal. Symbole que, peut-être, il ne pouvait rien lui arriver ce jour-là.

     Loin de s'affoler, Félix Sobry continue d'enquiller les flèches avec un flegme remarquable. À l'image de son discours : « Finalement cet événement m'a sûrement servi. Je me suis dit que j'avais fait ma "connerie" de la compétition et que je devais vite rebondir. » Du haut de ses 28 ans, Félix Sobry dégage une maturité incroyable. Un calme olympien qui n'est certainement pas étranger à la réussite de celui qui a repris la compétition sur le tard. Par hasard.

     « J'avais fait une première année de tir à l'arc à 14 ans, explique Sobry. Mais j'avais arrêté. Je trouvais ça sympa, mais je préférais être avec les copains (rires). Puis, quelques années après, j'ai rencontré un ami d'un ami, au marché de pays de Voutezac (Corrèze, ndlr), qui m'a raconté qu'il faisait du tir à l'arc. Et de fil en aiguille, j'ai repris l'activité. »

     Cette histoire, que le principal intéressé qualifie de « totalement improbable », Félix Sobry se l'est certainement rappelée en montant sur la plus haute marche du podium des championnats de France FITA 2017. Car, bien que classé 50 e des phases de qualifications (seuls les 54 premiers sont autorisés à passer le "cut"), le citoyen de Guéret s'est offert le luxe de remporter tous ses duels contre des archers pourtant plus expérimentés que lui. « Mon objectif était d'arriver en 16 es de finale. Le reste, ce n'était que du bonus. J'ai pris les flèches les unes après les autres, et voilà quoiæ ». Le sociétaire du LCAC ne semble pas avoir pris la pleine mesure de son exploit.

     « Pas la meilleure personne pour représenter la France »

     Et à la question de savoir si ce titre lui ouvre les portes d'une sélection internationale, le technicien de laboratoire au Centre Hospitalier de Guéret fait, une nouvelle fois, preuve d'humilité : « Non, cela ne fonctionne pas comme ça en tir à l'arc. Il y a des sélections organisées deux fois par an. De toute façon, je ne pense pas être, à l'heure actuelle, la meilleure personne pour représenter la France dans des compétitions internationales. »

     N'y voyez aucune démagogie. Encore moins de la fausse prétention. Il est comme ça Félix. Simple et discret. À l'image de son sport.

     (*) FITA, pour Fédération Internationale de Tir à l'Arc, est le plus au niveau de compétition en France est devance le niveau dit "Fédéral". Les deux diffèrent par la taille des cibles appelées "blasons".

    Jean-Adrien Truchassou


  • 21.01.2017 Limoges



  • La Montagne :  12/09/15 - 06h00

    Le club guérétois bénéficie de nouvelles installations

     

    La Compagnie des archers guérétois s’est dotée de nouvelles et belles installations. - Aupetit Dominique

    La Compagnie des archers guérétois s’est dotée de nouvelles et belles installations. - Aupetit Dominique

    La Compagnie des archers guérétois démarre la saison en beauté : elle peut désormais bénéficier de nouvelles installations et s’entraîner dans de meilleures conditions.

    Frédéric Prigent est un président fier de ses troupes : « la Compagnie des archers guérétois se porte bien. L'un de nos licenciés, Sylvain, a participé aux championnats de France fédéral. Il va aussi aller, avec deux autres personnes du club, aux championnats de France de tir traditionnel. »

     

    C'est également un homme heureux : « Nous avons un nouveau mur de tir, aux normes internationales, avec plus d'espace entre les cibles. Il a été financé en partie par des entreprises de Guéret. Cela représente un budget de 10.000 euros. Grâce à un artisan qui a baissé ses prix, nous avons réalisé une substantielle économie. En plus, la mairie a tracé les lignes de tir, ce qui fait que nous sommes le seul club de la région dans ce cas ! »

    Pour la saison qui s'annonce, la compagnie espère 70 licenciés (comme l'an dernier), un chiffre raisonnable pour offrir aux archers de bonnes conditions d'entraînement. Rare sport permettant aux enfants de pratiquer avec leurs parents, le tir à l'arc permet de se vider la tête et apporte aux pratiquants beaucoup de concentration et de maîtrise de soi-même. La Compagnie des Archers Guérétois prête les arcs aux personnes désireuses d'essayer l'activité et offre trois séances.

    En plus. Cours au gymnase Grancher (à partir de 7 ans) : lundi et mercredi de 18 heures à 20 heures, vendredi de 19 heures à 21 heures, jeudi (pour les confirmés) de 20 heures à 22 heures. Renseignements sur le site de la Fédération française de tir à l'arc, rubrique « trouver un club »





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique