• - Fabriquer / Réparer

  • Utilisez du tranche-fil pour poulie.

    Méthode n°1 :

    Facile : Ligature au-dessus et en-dessous de la visette

     

    Méthode n°2 :

    Ligature de la visette

     

     

     


  •  

    Fabriquer sa corde

    La corde est un élément principal de l'arc : c'est grâce à elle que l'on peut déformer l'arc pour emmagasiner de l'énergie. C'est grâce à elle que l'on peut restituer cette énergie. Aussi une attention toute particulière doit lui être consacrée.

    Une corde doit toujours être bien cirée afin d'éviter les effilochures, vérifiée au niveau des tranches-fils afin qu'ils ne cassent pas par l'usure.

    Une corde qu'elle soit achetée ou fabriquée par soi-même est toujours de qualité et de toute façon s'use. Il est donc intéressant de pouvoir l'entretenir sur le champ car il est parfois difficile d'en acheter ou d'en fabriquer une tout de suite. réparer un tranche-fil est très facile sans accessoire en appliquant la méthode indiquée plus bas.

    Un débutant doit toujours posséder deux cordes de même longueur. Emmenez votre arc chez votre marchand et faites vérifier le band (écart entre le creux de poignée et la corde) : il doit être le même pour les deux cordes avec un vrillage identique.

    Le compétiteur confirmé fabrique ses cordes pour obtenir un band bien précis.

    Rappels techniques

    • Elasticité :au moment du tir, la corde est plus ou moins "statique", elle amortit plus ou moins le choc à la décoche. Un arc non conçu pour utiliser une corde tropstatique a toutes les chances de casser, que ce soit au niveau des poupées ou des branches. La corde absorbe une partie de l'énergie destinée à la flèche. Moins une corde est élastique et plus l'énergie transmise à la flèche est importante. L'efficacité quant à la vitesse peut être améliorée de 5 à 10%.
    • Etirement : la notion d'étirement, d'extensibilité ou "creep" en anglais; Il s'agit de l'allongement de la corde au fil du temps. Cet allongement peut être compensé avec un arc classique par une torsion de la corde, ce qui n'est pas le cas pour un arc compound (qui ne se démonte pas).

    Matériau

    Plusieurs sortes de fibres sont utilisées pour la fabrication des cordes :

    • Le Kevlar est un matériau très performant, léger, on peut d'ailleurs dire "était", car il n'est plus utilisé aujourd'hui. De gros problèmes de casse ont pu, en effet, être constatés, la fibre étant très sensible aux pincements et à l'abrasion.

    • Bobine Dacron B50 BrownellLe Dacron est particulièrement extensible. Jouant bien le rôle d'amortisseur, il est principalement utilisé avec les arcs recurves non conçus pour le Fast Flight. Les modèles les plus utilisés sont le B50 et le B66 chez Brownell, (le chiffre qui suit la lettre correspond au poids supporté par un seul brin). et le B500 chez BCY.
      Spécialement utilisé par les débutants ou le loisir, il s'allonge mais ne casse pas.

    • Bobine Fast-FlightLe fast-flight, mis au point entre 1986 et 1987, peu extensible, est fabriqué à partir d'une fibre polyuréthane : le spectra. En 1989, Hoyt dépose le brevet AIM (Advanced Integrated Material) pour les compounds, utilisant le Fast Flight pour les câbles primaires, et faisant disparaître les crochets d'ancrage de la corde. Le Fast Flight possède cinq fois la résistance à l'allongement du Dacron B50 et sollicite davantage le matériel, son taux d'absorption de l'eau est nul. Peu extensible certes, mais ses brins s'allongent tout de même au fil du temps. Cela peut poser un problème pour les compounds qui restent toujours montés, la corde bandée. Sa durée de vie est pratiquement illimitée.
      Spécialement utilisé par les compétiteurs chevronnés, il s'allonge un peu et se stabilise. Il est fortement déconseillé pour les arcs bas de gamme.
      Commercialisé chez Brownell.

    • Bobine Dyneema ASBLe Dyneema : conçu à partir de spectra, c'est un fil plus homogène qui filoche moins que le Fast Flight. Il possède les mêmes propriétés mais s'étire encore moins. Certains le jugent trop lisse pour une bonne tenue du tranche-fil (usage quasi exclusif d'un tranche-fil en dyneema). Il n'existe qu'en blanc. Il faut prévoir quelques brins de plus que pour le Fast Flight car la fibre est plus mince et votre encoche pourra ainsi mieux tenir.
      Très apprécié des compétiteurs et accumule les records du monde en arc classique.
      Chez Angel : l'ASB Dyneema, chez BCY : le Dynaflght.

    • Le Vectran : lui est moins endurant que le spectra mais ne s'allonge pas. Sa fragilité est due aux brins qui se détérirent entre eux avec le frottement et la torsion de la corde. Sa durée de vie est d'environ 10 000 flèches.
      Chez Brownell : l'Accu Flight, chez BCY : le Stremaline.

    • Bobine Vectran/Spectra S4 BrownellLa fibre Vectran tend à disparaître au profit d'un mélange Vectran/Spectra que l'on trouve dans le fil FastFlight S4 chez Brownell et 450 Premium chez BCY. Dans les deux cas le brin est plus gros que le Fastflight standard et la fabrication de la corde peut alors nécessiter deux foix moins de brins. Ce type de matériau reste un peu lourd par rapport au Fastflight ou au Dyneema mais il procure ainsi un meilleur confort, un meilleur comportement de l'arc qui vibre et "claque" moins. Le mélange combine la durabilité du Fast Flight et l'inextensibilité du Vectran.

      Source : http://jaarchery.free.fr/materiel/materiel_fabricationcorde_materiau.htm

     

    Avant de commencer

    • Le nombre de brins

    Il se choisit en fonction de la puissance de l'arc à l'allonge du tireur et du type de matériau utilisé pour la fabrication. Il faut savoir que trop de brins atténue le rendement, mais il entraîne moins de vibrations sur l'arc. Inversement pas assez de brins produit un surrendement, plus de vibrations et les branches souffrent plus.

      Puissance de l'arc en livres
    Matériau 25 à 30 lbs 30 à 35 lbs 35 à 40 lbs plus de 40 lbs
    Dacron 8 à 10 brins 10 à 12 brins 12 brins 12 à 14 brins
    Fast Flight 10 brins 12 à 14 brins 14 à 16 brins 16 à 18 brins
    Dynnema 14 brins 18 brins 20 brins 20 à 22 brins
    450 Premium 5 brins 6 à 7 brins 7 à 8 brins 8 à 9 brins
    • Le tranche-fil

    Sur la partie centrale de la corde vient s'ajouter le tranche-fil. Grâce à ce tranche-fil, les contacts de la corde sur l'arc et sur la main sont protégés. Il existe différents modèles ; tressé, non-tressé, mono-filament, multi-filaments. Il faut évidemment adapter le tranche-fil à la grosseur de votre corde pour que les encoches ne serrent pas trop, ou pas assez. Comme la corde, il doit être surveillé et entretenu.

    Tranche-fil trop fin Trop fin
    • prendre un tranche-fil plus épais
    • changer l'encoche de la flèche
    • rajouter avant la confection du tranche-fil central des brins de dacron
    Tranche-fil trop épais Trop épais
    • prendre un tranche-fil plus fin (il existe plusieurs grosseurs de tranche-fil)
    • changer l'encoche de la flèche
    • La longueur de la corde

    Elle est fonction de la hauteur de votre arc.

    Sa longueur doit permettre d'obtenir un band (écart creux de poignée/corde) compris entre :

    Afficher l'image d'origine

    Source : http://jaarchery.free.fr/materiel/materiel_fabricationcorde.htm

    Mode d'emploi :

    Source : http://s1.static-clubeo.com/uploads/acm47/Medias/fabrication_corde__n3f41h.pdf



  •  Notez que les nœuds sont faits dans le sens inverse l'un par rapport à l'autre.

    Source : http://s3.static-clubeo.com/uploads/acm47/Medias/faire_un_d-loop__n3f4b3.pdf

     


  • Merci à la Compagnie des Archers de la Lande Castelnaudaise pour ce document.

     

    Attention : Toujours poser votre tranche-fil en tournant dans le sens inverse de la torsade de la corde.